Après 2 années de représentation de l’AICOM en Suisse, l’Académie de comédie musicale de Genève vous propose de vous préparer au DIPCOM, diplôme professionnel de comédie musicale, sur 2 ou 3 ans.

Nos élèves ont pu ainsi préparer pour leur diplôme une création originale mêlant chant, danse et théâtre: Jarretières Givrées.ch

 

PROGRAMME SEPTEMBRE 2014

LE TRAVAIL DE LA VOIX EST LE TRAVAIL DE TOUTE UNE VIE

Acquérir de la technique, une maîtrise, une sincérité, une signature, n’est pas tout, il faut ‘‘être ce que l’on émet’’ et entretenir son instrument, le soigner et le développer, sans cesse. Comme une vraie dé- claration d’intention à vous- même, faites le choix de vous exprimer ! Je propose un enseignement sans douleur, sans artifice, qui amènera chacun à trouver sa personnalité, sa différence, sa couleur vocale. La suite ce sera à vous de l’écrire, à vous de travailler, de faire fructifier votre voix pour qu’elle soit l’instrument du magicien vocal que vous êtes et qui s’exprime. Les techniques italiennes, russes, anglaises, classiques ou non, aussi diverses que complémentaires, m’ont nourri et permis de déve- lopper une technique hybride qui m’est propre, résultat de 25 années consacrées à la maîtrise de cet instrument bizarre qu’est la voix.( Pierre-Yves Duchesne, fondateur de l’AICOM).

 

La première école dédiée au théâtre musical

Chant, danse, théâtre : trois techniques fondamentales pour n’en former qu’une : la comédie musicale.

Depuis 10 ans, l’Académie Internationale de Comédie Musicale forme une nouvelle généra- tion d’artistes. Cette discipline s’est imposée au fil des ans, à travers le monde, comme un art majeur de la scène, reconnu du grand public.

Créée en 2004 par Pierre-Yves DUSCHESNE, l’AICOM est la première école dédiée au théâtre musical en France. Elle est le fruit de 25 années de carrière sur les scènes du monde entier, de rencontres toujours plus riches et d’un travail acharné.

Tous ses professeurs sont des artistes pluridisciplinaires, tou- jours en activité sur les scènes françaises et internationales.

 » Face à l’affluence de spectacles toujours plus nombreux en France, il nous fallait absolument créer un établissement unique en son genre, pluridisciplinaire, à vocation professionnelle, pour former les artistes de demain, répondant aux exigences des productions. » Pierre-Yves Duchesne, directeur et fondateur de l’AICOM.