Le Jeudi 16 juin 2011 à 9 h 52 min | Par Stéphane Ly-Cuong | Rubrique : Rencontre

Stéphane Métro est l’auteur-compositeur de 1939, un spectacle sur une histoire d’hommes pendant la Seconde guerre mondiale avec la participation exceptionnelle de Lara Fabian.

Stéphane Métro (c) DR

Pouvez-vous nous présenter votre spectacle ?
Des histoires d’hommes et de femmes pris dans la tourmente de la guerre. Une histoire d’amour, de trahison… une histoire dans l’Histoire. Oublier, c’est accepter que cela puisse recommencer. Les première lignes de ce spectacle ont été écrites il y a maintenant plus de dix ans. Le temps de grandir, de mûrir et être fin prêt à rencontrer son public.

Comment le projet a-t-il évolué depuis ses premières lectures ?
Il y avait des choses qui ne fonctionnaient pas, des chansons qui ne faisaient pas avancer l’histoire… Tout cela a été modifié tout comme quelques passages qui méritaient d’être éclaircis.
Enfin, il y a eu l’écriture de nouvelles chansons capitales pour l’évolution des personnages et leurs dénouements.

Comment en êtes-vous arrivés à vous produire au Gymnase ?
Le spectacle se joue dans le cadre de l’Académie Internationale de Comédie musicale. Tous les étudiants seront présents pour un ensemble uniques (70 artistes) ; certains d’entre eux ont même des rôles principaux. Pour les rôles que nous n’avons pas trouvés à l’AICOM, nous avons fait appel à des anciens élèves, devenus professionnels…

Cette nouvelle version sera une production entièrement mise en scène ? Une version concert ?
Le spectacle est mis en scène, en costumes… Il s’agit d’un vrai montage. De plus, huit musiciens accompagneront le spectacle. Douze rôles principaux, plus de 70 artistes dans l’ensemble, une dizaine de rôles secondaires… Près d’une centaine d’artistes seront là pour défendre le spectacle.

Pouvez-vous nous parler de votre distribution ? Lara Fabian en fera notamment partie…
Oui, Lara est la marraine de l’AICOM. Elle tenait à participer à ce spectacle. Elle sera donc bien avec nous sur scène dans le rôle de Gisèle mais de 2011.

Quelle suite est envisagée pour 1939 ?
Nous mettons tout en oeuvre pour que ces trois représentations exceptionnelles soient le début d’une grande aventure. Nous espérons une reprise de production dès la rentrée prochaine. Pour ce faire, nous serons les 29 et 30 juin dans la vitrine du Théâtre du Gymnase. Les trois représentations sont quasi sold out à ce jour. Dépêchez-vous pour les dernières places disponibles…